L’Alternance

>> L’Alternance

Le principe de la formation en alternance est de préparer l’apprenant à passer un diplôme en suivant à la fois une formation classique au sein d’un établissement habilité et une formation professionnalisante. Au début de sa formation en alternance, l’apprenant intègre une entreprise d’accueil au sein de laquelle il peut avoir le statut de stagiaire ou de salarié. A ce titre, il pourra recevoir une indemnité. Selon les formations, le rythme de l’alternance entre le suivi des cours et le travail en entreprise sera variable.

La mise en place d’une formation en alternance suppose une relation durable et constructive entre les trois parties concernées : le centre de formation, l’entreprise et l’alternant. Pour cela, chacun doit respecter des prérogatives. L’entreprise doit mettre à la disposition de l’alternant des outils tels qu’un maître d’apprentissage ou un système de suivi rigoureux lui permettant d’évoluer en son sein. De son côté, l’ISCB se tient quotidiennement informé de la formation acquise par l’alternant pendant ses heures de travail en entreprise et adapte son enseignement en fonction du rythme de l’alternance. Enfin, l’alternant doit assumer une formation polyvalente, parfois plus contraignante qu’une formation traditionnelle.

>> L’Alternance

Le principe de la formation en alternance est de préparer l’apprenant à passer un diplôme en suivant à la fois une formation classique au sein d’un établissement habilité et une formation professionnalisante. Au début de sa formation en alternance, l’apprenant intègre une entreprise d’accueil au sein de laquelle il peut avoir le statut de stagiaire ou de salarié. A ce titre, il pourra recevoir une indemnité. Selon les formations, le rythme de l’alternance entre le suivi des cours et le travail en entreprise sera variable.

La mise en place d’une formation en alternance suppose une relation durable et constructive entre les trois parties concernées : le centre de formation, l’entreprise et l’alternant. Pour cela, chacun doit respecter des prérogatives. L’entreprise doit mettre à la disposition de l’alternant des outils tels qu’un maître d’apprentissage ou un système de suivi rigoureux lui permettant d’évoluer en son sein. De son côté, l’ISCB se tient quotidiennement informé de la formation acquise par l’alternant pendant ses heures de travail en entreprise et adapte son enseignement en fonction du rythme de l’alternance. Enfin, l’alternant doit assumer une formation polyvalente, parfois plus contraignante qu’une formation traditionnelle.